Je suis créatif, quand je veux ! [article invité]

Je crois profondément à la créativité participative, la connaissance est un trésor qui doit se partager, c'est pour cela que j'offre mon espace à des blogueurs

changer de vie aujourdhui je peux etre creatif

Je crois profondément à la créativité participative, la connaissance est un trésor qui doit se partager, c’est pour cela que j’offre mon espace à des blogueurs qui sont dans cet état d’esprit. David Barbion du blog jecontrolemoncerveau.com m’a fait le plaisir d’écrire un article sur mon thème favori. Il nous propose son expertise et une méthode pour activité sa créativité à tout moment, comme si vous appuyez sur le bouton d’une télécommande, génial non ?

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « 21 habitudes positives pour booster votre créativité » 21 jours c’est le temps nécessaire reconnu par les neurosciences pour qu’un changement devienne effectif dans votre vie. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Peur de la page blanche ?

Avez-vous déjà connu la peur de la page blanche ? Vous êtes vous déjà retrouvé en panne d’inspiration ? A sec d’idées?
Dans ces moments-là, on se dit que rien ni personne ne pourra nous aider. Car la meilleure des volontés ne peut rien contre une absence d’inspiration. On se sent bloqué, mentalement impuissant…

Si tel est votre cas, cet article va vous aider à ne plus revivre cette expérience.

idea

Recherche zone de créativité, désespérément…

On a longtemps pensé que le cerveau gauche était le cerveau cartésien, celui de la conscience mais aussi de l’analyse, du calcul, du rationnel et que le cerveau droit était le cerveau artiste, celui de l’inconscient, de l’émotionnel, de l’inspiration et de la créativité.
Les neurosciences nous expliquent que la réalité est beaucoup plus complexe que cela. Il ne semble pas y avoir de zone spécifiquement dédiée à la créativité dans notre cerveau mais tout un tas d’aires cérébrales impliquées et la créativité, liée à l’imaginaire, semble être un processus cognitif complexe complètement différent de celui de la réflexion consciente.
Comme toujours il existe des personnalités qui sont plus créatives que d’autres, des trucs que les personnes créatives font pour stimuler leur créativité ou des techniques de créativité qui permettent grâce à des protocoles précis de se mettre dans un état optimal pour générer de la créativité.
Mais la créativité reste avant tout un état interne particulier, comme une sorte énergie mentale spécifique. La bonne nouvelle, c’est que nous avons la capacité de modifier à volonté cette énergie et de déclencher un changement d’état interne en une seconde, si nous le souhaitons!

N’avez vous jamais vécu une situation de ce genre ?

Vous sentiez comme une petite baisse de régime mais la démarche chaloupée de la voisine du cinquième vous sort complètement de votre torpeur pour vous mettre dans un état de vigilance érotique.

La fête battait son plein et vous n’étiez pas la dernière à chauffer la piste de danse lorsque vous avez immédiatement reconnu la musique sur laquelle votre ex vous a quittée. Ce qui vous a fait passer directement d’un état d’énergie frénétique à un état de nostalgie pesante.

Vous rentriez stressé du travail en pensant au dossier machin quand votre fille de deux ans a foncé vers vous et vous a serré fort dans ses bras avec un bisou d’amour. Vous avez basculé en un instant du stress à la sérénité absolue.

Pas de doute, vous êtes capables de changer d’état émotionnel en une fraction de seconde !

Dans toutes ces situations de la vie quotidienne, vous avez été capable de changer d’état émotionnel instantanément en passant d’une émotion désagréable à une émotion agréable ou inversement grâce ou à cause d’un stimulus extérieur (la démarche de la voisine, la musique de la rupture ou le câlin de votre enfant).
Ces stimuli parlent à nos différents sens (visuel, auditif ou kinesthésique) et ont le pouvoir de modifier instantanément notre état interne. Vous voyez, entendez ou ressentez quelque chose d’extérieur à vous qui va jouer le rôle de déclencheur d’un changement émotionnel. En un instant, votre énergie, votre physiologie et votre état d’esprit change.

Comme avec une télécommande…

télécommande

Nous pouvons apprendre à systématiser ces changements internes à notre profit. Au lieu de rester à la merci de déclencheurs qui nous font basculer instantanément d’un état interne à un autre, nous pouvons apprendre à gérer ça différemment et reprendre le contrôle sur nous-mêmes.
Pourquoi ne pas programmer notre cerveau pour réagir de la même façon à un stimulus interne qui produirait automatiquement un changement d’état désiré ?

Et à l’aide d’un déclencheur spécifique (comme un bouton de télécommande qui choisit un programme tv), nous pourrions ainsi changer d’état interne à volonté en basculant dans un état d’énergie, de vigilance, de concentration, de détente ou de plaisir… et dans notre cas présent, programmer notre esprit pour passer instantanément en mode créatif ?

Déclencheur de créativité

Pour créer ce déclencheur à créativité, il faut respecter les trois étapes suivantes :

1 – Identifiez le processus de créativité

Recréez les conditions dans lesquelles vous êtes particulièrement créatif en vous rappelant de votre dernière expérience de créativité ou de celle qui a été la plus intense.
Etait-ce plutôt le matin, l‘après-midi ou le soir ? A quelle heure précisément ?
A quel endroit? Assis à votre bureau ? Debout dans la cuisine ou allongé sur le divan ?
Etiez-vous dans le silence absolu ou aviez-vous mis de la musique ?

Recréez le plus possible les conditions pour vous remettre dans le contexte idéal de créativité.

2 – Associer un geste, un son et une image

Dans ces conditions idéales, à chaque fois que vous vous trouvez créatif (par exemple, après avoir écrit plusieurs pages de votre manuscrit, trouver de nouvelles idées ou jouer une mélodie harmonieuse), concentrez-vous sur l’état interne dans lequel vous êtes à ce moment-là.

Puis faites un geste particulier pour l’associer physiquement à cet état : appuyer sur une partie précise de votre corps, serrer deux doigts d’une certaine façon, appuyer fortement vos orteils dans vos chaussures.

Donnez un nom à cet état en y associant un son, par exemple, le mot “créativité”, “yes!” ou “abracadabra”, pour le côté auditif.

Puis associez également une représentation visuelle (regardez le geste que vous êtes en train de faire ou un objet qui symbolise pour vous cette créativité, pensez à un endroit particulier ou à une couleur qui vous inspire).

Associez en même temps, en une seconde, le geste, le mot et l’image à cette énergie créative que vous ressentez à l’instant présent. Un peu comme lorsque on appuie sur la touche “entrée” pour sauvegarder un fichier.

3 – Systématiser le conditionnement

Pour que cela devienne efficace, il faut faire plusieurs sauvegardes de différents moments de créativité, c’est-à-dire répéter cette opération plusieurs fois lors de vos prochaines expériences créatives de manière à ce que cela devienne automatique et que cela renforce ce conditionnement. A la fin d’une session de bonne créativité, pensez toujours à prendre une seconde pour ancrer cet état interne en vous. Le geste, le mot, le visuel.
Comme dans tout apprentissage la répétition va faire son œuvre et votre inconscient va créer un lien entre cet état de créativité et ce geste, ce mot et cette image ou couleur. Vous êtes en train de créer un véritable signal interne de créativité et en répétant cette opération une bonne quinzaine de fois, vous allez rendre ce signal de plus en plus fort.
Au final, c’est comme si vous aviez installé un bouton de créativité sur lequel il suffit juste d’appuyer pour devenir créatif à volonté !

Encore merci à David de nous avoir partagé sont expertise, pour en apprendre plus sur le contôle de votre cerveau retrouvez les articles de David ici 

sources :

http://www.creativite.net/techniques-de-creativite/

http://www.huffingtonpost.fr/2014/03/11/la-creativite-18-choses-gens-creatifs_n_4935621.html

crédit photo : espensorvik

fin article

3 COMMENTS
  • Audeline 9 janvier 2016

    Passionnant! Merci :-)

  • Aline 11 janvier 2016

    OUi, c’est bien ce qui se passe pour moi dans l’écriture : je reconnais une certaine ambiance favorable à l’écriture littéraire, mais cela ne dépend pas de l’heure : c’est plutôt un recueillement intérieur, un moment unique à ne pas manquer. Un état d’esprit. Que j’arrive maintenant à retrouver, à recréer, mais ce n’est quand même pas sur commande de façon automatique à tous les coups ! C’est plutôt le désir d’écrire, d’avoir quelque chose à dire qui met en condition, qui trouve les conditions pour que ça sorte !

POST A COMMENT