La puissance de la joie !

Définir la joie est un sacré challenge car elle est aussi furtive et personnelle que le bonheur, vouloir la saisir demande une connaissance de soi

changer de vie aujourdhui  joie

changerdevieaujourdhui cultivezjoie

Définir la joie est un sacré challenge car elle est aussi furtive et personnelle que le bonheur, vouloir la saisir demande une connaissance de soi assez subtile afin de profiter de sa rapide visite. Ici je parle de la véritable joie, celle qui vous étonne et qui s’invite dans les moments les plus inattendus, ces instants où vous vous laissez surprendre par votre jubilation intérieure qui déborde dans votre sourire.

Dans cet article je vous propose de reconnaître les alertes émotionnelles qui signalent que vous êtes connectés à votre joie.

Comment reconnaître votre joie ?

Sauriez-vous définir ce qu’est votre joie ? Pas facile n’est-ce pas ? tout simplement parce que le bien-être est notre état naturel.

Notre cerveau est fait pour nous alerter du danger, il ne nous prévient pas lorsque nous sommes heureux car pour lui c’est un état normal, c’est pour cela que nous avons une propension naturelle aux pensées négatives et que reconnaître la joie ne va pas de soi.

Si je devais définir un moment ou ma joie s’exprime, je parlerai d’une sorte d’élan intérieur assez fort pour que je le remarque et qu’il amène un sourire sur mon visage. C’est une connexion subtile avec le moment présent, un sentiment de reconnaissance, mais cet instant est si furtif qu’il faut le chérir et l’ancrer pour en profiter au maximum, afin de le reconnaître la prochaine fois qu’il pointera son nez.

changerdevieaujourdhui hormonesDopamine, sérotonine et ocytocine les chouettes partenaires de votre joie

Trois neurotransmetteurs sont activés lorsque vous êtes connectés à votre joie, la dopamine l’hormone du  désir de l’envie, de l’élan, la sérotonine l’hormone du bonheur, et l’ocytocine l’hormone de l’amour. Lorsque votre cerveau est nourri avec ces trois hormones de façon régulière il y a de grandes chances que vous ayez une identité joyeuse. A vous de faire « monter » régulièrement le taux de ces trois partenaires et ils s’inviteront dans vote vie.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « 21 habitudes positives pour booster votre créativité » 21 jours c’est le temps nécessaire reconnu par les neurosciences pour qu’un changement devienne effectif dans votre vie. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Comment augmenter votre taux de joie ?

Pour augmenter votre taux de joie, il faut déjà reconnaître ce qui vous rend joyeux, pour cela je vous invite à faire une petite liste en retrouvant des états ressources remplis de joie. Le fait d’y repenser et de les nommer, et déjà je sens poindre un petit sourire, cela veut dire que vous avez à disposition votre banque de données personnelles ou vous pouvez puiser à l’infini.

Lorsque vous êtes bien connectés avec votre joie créez-vous un ancrage, c’est-à-dire un geste, qui est comme une petite réserve de joie que vous pourrez contacter en cas d’alerte de tristesse.

changerdevieaujourdhui mandelaLes plus grands en parlent

Frédéric Lenoir dans son livre « La puissance de la joie » pose cette question, est-ce que nous pouvons cultiver la joie ou est-ce qu’elle nous tombe dessus comme un état de grâce. Il parle de la puissance vitale de la joie comme une nouvelle façon de vivre et propose 10 attitudes pour inviter la joie dans notre quotidien.

l’attention en restant connecté à nos sens dans le moment présent,

la présence vivons une qualité de présence dans tous nos actes,

la méditation, savourer les expériences, les pensées, les sensations,

la confiance et l’ouverture du coeur accepter de s’ouvrir et accueillir la vie,

la bienveillance se réjouir du bonheur de l’autre,

la gratuité préparer le terreau de la joie avec des actes gratuits,

la persévérance dans l’effort croire en ses projets et les mener à terme,

le lâcher-prise et le consentement accepter les choses comme elles sont,

la jouissance du corps aimer ce corps, le chérir avec des belles pensées, une nourriture saine et de l’exercice physique.

Je rajouterai à cette belle liste ma petite touche personnelle,

la créativité, sentir ce pouvoir monter en soi et la joie d’avoir trouvé une solution à un problème.

La joie de l’enfance

Lorsque l’on voit des enfants jouer dans une cour d’école, leur joie fait plaisir à voir, ils s’émerveillent de la moindre petite chose et la transforment en moments heureux. Au fil du temps, notre éducation nous a coupés de la joie de l’enfance, alors, bien sûr, il ne s’agit pas de nous comporter comme lorsque nous étions enfants, mais simplement d’aller chercher par moments ce petit garçon et cette petite fille qui ne demande qu’à nous surprendre et de les laisser s’immiscer dans notre vie d’adulte afin de nous rappeler cette fraîcheur joyeuse.

changerdevie faites commesiFaite comme si

Les  neurosciences ont démontré que notre cerveau ne faisait pas la différence entre l’imaginaire et la réalité, autant utiliser ce biais cognitif en faisant « comme si ». Lorsque vous sentez que la joie a déserté votre quotidien, affichez un sourire sur votre visage, au début cela va vous sembler difficile ou bizarre mais en répétant encore et encore, vous allez finir par « tromper » votre cerveau et votre état interne va changer.

La joie est contagieuse

De la même façon que lorsque quelque baille vous baillez, lorsque vous souriez l’autre vous sourit, ce sont vos neurones-miroirs qui sont activés, servez-vous de vos petits neurones pour distribuer votre joie comme des bonbons, quand vous vous sentez d’humeur joyeuse, contaminez votre entourage, inoculez le virus de la joie, les personnes touchées, vont à leur tour en contaminer d’autres et créer une véritable épidémie de joie !

J’ai adoré le livre de Frédéric Lenoir qui parle de la puissance vitale de la joie

fin article

 

recherche utilisée pour trouver cet articleJe deborde de joie
NO COMMENTS

POST A COMMENT