Le Tiger Woods Effect, désapprendre pour mieux apprendre

Dans notre société de consommation à outrance faire le vide devient une vraie nécessité, dans cet article je vous propose de créer de l'espace pour

changer de vie aujourdhu tiger woods

Dans notre société de consommation à outrance faire le vide devient une vraie nécessité, dans cet article je vous propose de créer de l’espace pour mieux apprendre, sortir de la croyance de l’accumulation et du « tout avoir », bref faire une cure de sobriété heureuse comme en parle si bien Pierre Rabhi, pour acquérir les bonnes informations et l’enseignement en lien avec vos projets de vie.

Connaissez-vous le Tiger Woods Effect ?

Ce champion de golf a été premier à tous les tournois de façon systématique pendant des années, il n’a jamais perdu une compétition, mais avant d’atteindre ces résultats, pendant 4 ans il a oscillé entre la quatrième et septième places. Son nouveau coach lui à demandé de « déapprendre », difficile parcours pour le golfeur qui est passé en trois ans, de la 4ème place mondiale à la 200ème, imaginez l’abnégation qu’il faut pour cela. Quand il a touché le fond, il a commencé à remonter et il est devenu le grand champion que l’on connait.

Cet exemple pour illustrer que dans toute envie de changement, il y a toujours un moment ou il faut désapprendre, une phase pas très agréable mais nécessaire pour accéder comme Tiger Woods à la première place de votre vie.

Faire le vide

Chaque fois que je décide de ranger, trier, mes placards, une sorte de bien-être s’installe en moi, comme si le vide créé, ouvrait un autre regard, une forme de respiration. Et bien c’est la même chose dans votre cerveau si vous choisissez de changer quelque chose dans votre vie il va falloir désapprendre (faire le ménage) pour intégrer d’autres informations qui vont vous permettre ce changement.

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « 21 habitudes positives pour booster votre créativité » 21 jours c’est le temps nécessaire reconnu par les neurosciences pour qu’un changement devienne effectif dans votre vie. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

Oublier pour mieux se souvenir

Vous avez peut-être passé des années pour arriver là où vous en êtes, des années à apprendre, et l’idée même d’oublier des informations pour permettre à d’autres d’entrer, vous est insupportable, pourtant c’est bien dans ce swich que ce trouve la clé, le fameux lâcher-prise qui est le saint Graal du développement personnel.

Pouvez-vous recevoir la main fermée ?

Il paraît que lorsque l’on demande à un occidental de respirer il prend tout de suite une énorme bouffée d’air, alors qu’un oriental fait d’abord le vide pour mieux inspirer, j’ai trouvé cette métaphore intéressante pour illustrer ce passage, de la même façon pouvez-vous recevoir quelque chose la main fermée, c’est bien dans l’accueil, que vous permettez à la vie de vous faire des cadeaux.

Changer demande du courage, tous les voyants sont au rouge, par nature votre cerveau déteste le changement, donc le « désapprentissage », il va falloir laisser quelques croyances sur le bas-côté, explorer des territoires inconnus pour enfin espérer voir et vivre du changement dans votre vie.

Comment désapprendre ?

Posez-vous cette question, comment avez-vous appris ? Et quelle est votre forme personnelle d’apprentissage ?Répondre à cette question est déjà le début d’une solution, vous avez une façon unique de récolter vos informations, en fonction de vos talents, vos capacités, vos sens primordiaux, une fois identifié c’est une première approche pour votre « désapprentissage ».

Pour désapprendre, vous allez devoir changer vos mots, vos images et votre symbolique qui sont les portes d’entrée de votre monde, utilisez votre forme personnelle d’apprentissage pour parler un autre vocabulaire, regarder d’autres images et dessiner d’autres symboles afin de créer l’espace nécessaire aux nouvelles idées et à votre créativité.

Vider vos poubelles ou plutôt triez-les

Nous vivons dans un monde où l’information déborde comme les poubelles après le jour de l’an. C’est génial d’avoir accès si facilement à la connaissance, il suffit de consulter l’oracle (Google) et en quelques secondes vous avez la réponse à la plupart des questions posées sur terre. Mais le prix à payer est le trop-plein qui pose la question du choix, comment si retrouver dans ce capharnaüm ? en ce connaissant de mieux en mieux bien sûr, et en acceptant de désapprendre pour arriver au plus juste de soi-même, de ses désirs, pour être enfin à sa juste place.

Qu’est-ce que vous êtes prêt à donner pour recevoir ?

Ce que vous allez laisser, vous pouvez l’offrir, et oui comme le disait ce cher Lavoisier « Rien ne se perd » si vous avez peur que vos acquis s’envolent dans les nimbes, recyclez-les ! il y aura toujours quelqu’un intéressé par votre savoir, faites-vous un vide-grenier mental pour acquérir ces nouvelles informations en lien avec vos projets de changements d’aujourd’hui.

fin article

2 COMMENTS

POST A COMMENT