Parlez-vous les mêmes langages que votre cerveau ?

https://www.youtube.com/watch?v=1SLTdQdG0YU Votre cerveau parle trois langues, le saviez-vous ? il aime l’apprentissage, la répétition et la simulation (faîtes semblant) Si vous arrivez sur ce blog pour la

Votre cerveau parle trois langues, le saviez-vous ? il aime l’apprentissage, la répétition et la simulation (faîtes semblant)

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « 21 habitudes positives pour booster votre créativité » 21 jours c’est le temps nécessaire reconnu par les neurosciences pour qu’un changement devienne effectif dans votre vie. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

l'apprentissage1 – L’apprentissage

Vous ne pouvez pas ne pas apprendre, le cerveau est en perpétuel changement, même si votre activité est très limitée par exemple si vous êtes entrain de regarder une émission de télé réalité qui est le summum de l’inculturation,  vous avez quand même de nouvelles connexions neuronales qui se créent.

C’est plutôt une bonne nouvelle car il y a encore quelques années la croyance était que nous perdions des neurones et que la fuite était irréparable, jusqu’à la sénilité, bien sûr il est plus facile d’apprendre lorsque l’on est plus jeune et la mémoire est plus active, mais les neurosciences ont démontré que la plasticité cérébrale et la puissance créative qui en résulte sont infinies.

Votre cerveau a des courbatures

Lorsque vous êtes en apprentissage, c’est douloureux, douloureux est peut-être exagéré disons inconfortable, car c’est physiquement que votre cerveau change. quand vous apprenez, vos synapses doivent “oublier” une information pour en choisir une autre et cela va à l’encontre du fonctionnement habituel de votre cerveau, il adore l’habitude et procède par associations, c’est une machine super efficace qui n’aime pas la nouveauté.

Quand vous apprenez une nouvelle information, vous le reconfigurez comme vous le faites avec vos muscles en salle de sport, les courbatures vous connaissez ? et bien l’inconfort que vous ressentez se sont les courbatures de votre cerveau. C’est ainsi que la procrastination née, vous devez passer par dessus cet inconfort pour obtenir votre changement et cela pour toutes formes d’apprentissages.

la répétition2 – La répétition

Encore une bonne nouvelle, votre cerveau ne résiste pas à la répétition, utilisez cette méthode pour changer, répétez encore et encore votre but, jusqu’à ce que vous le connaissiez aussi bien que votre prénom. Cela va devenir votre “nature” et des changements effectifs vont se mettre en place dans votre vie.

Choisissez bien les mots que vous répétez, ils doivent bien sûr être en accord avec ce que vous voulez, soyez vigilant car les mots sont des vibrations, des informations que vous « envoyez » à votre monde.

la simulation3 – La simulation …faite semblant

Les neurosciences ont démontré que le cerveau ne faisait aucune différence entre la réalité et l’imaginaire. Créez-vous un environnement favorable, mettez-vous dans la situation idéale, utilisez vos sens en votre faveur pour préparer votre changement. Par exemple si vous souhaitez être mince, voyez-vous déjà avec vos kilos en moins, achetez-vous les vêtements à la taille que vous souhaitez, fréquentez des endroits qui sont en liens avec votre but, faites comme si vous l’aviez déjà atteint, jouez avec vos émotions comme lorsque vous étiez enfant, trompez votre cerveau, il ne sait pas que c’est du bluff…. ça marche.

Si vous souhaitez effectuer un changement dans votre vie, adoptez ces trois langages avec votre cerveau, il comprendra exactement ce que vous voulez lui dire et votre collaboration sera géniale.

fin article

recherche utilisée pour trouver cet articleparlez vous cerveau
NO COMMENTS

POST A COMMENT