PROCRASTINER c’est BON pour VOUS !

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre "21 habitudes positives pour booster votre créativité" 21

procrastminiat

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par mon livre « 21 habitudes positives pour booster votre créativité » 21 jours c’est le temps nécessaire reconnu par les neurosciences pour qu’un changement devienne effectif dans votre vie. Pour le télécharger gratuitement cliquez ici. Vous serez redirigé sur un autre onglet et pourrez continuer votre lecture ensuite sur cette même page.

 

Oui, je sais ce n’est pas ce que l’on entend ou lit régulièrement, la procrastination, c’est plutôt l’ennemi à abattre, il y a des tonnes d’articles, de vidéos, de techniques pour vous permettre de résoudre ce problème de remettre au lendemain, et les personnes qui procrastinent sont presque des parias dans cette société de productivité à outrance.

Personnellement, même si j’ai une certaine facilité à passer à l’action, tout comme vous je procrastine régulièrement.

Cela concerne tout le monde

Même si vous êtes quelqu’un de dynamique et bien aligné sur vos objectifs, il y a toujours un domaine de vie où vous remettez au lendemain. Si vous êtes ok dans votre travail, c’est dans votre vie de famille que cela coince ou alors cela fait 6 mois que vous vous êtes acheté vos baskets et elles ont déjà quelques toiles d’araignées accrochées dessus ….Bref à vous de valider vos freins afin de les regarder honnêtement.
Si ce thème est si récurant dans la vie des personnes, c’est qu’il a sûrement un sens.

Les neurosciences valident la procrastination

Une étude montre que ce temps que l’on a l’impression de perdre est extrêmement bénéfique pour notre cerveau et pour notre créativité. Pendant que votre cerveau gauche grogne et peste parce que rien n’avance en apparence, votre cerveau droit profite pleinement de cet espace pour créer et se connecter à votre intuition. Prenez l’image d’un canard en surface il glisse sur l’eau, mais en dessous ça mouline dur !

Changez de regard

Je vous invite à changer votre regard sur votre procrastination et si c’était simplement le temps nécessaire à votre cerveau droit pour être au top, vous pouvez la nommer différemment par exemple remplacez-là par : j’aime rêver, je prends mon temps, je flâne, je rêvasse…. Cela va vous permettre de la voir autrement de commencer à l’aimer et peut-être de la remercier de tout ce temps qu’elle vous offre.

Quels prétextes reviennent le plus souvent ? Repérez les excuses que vous vous donnez régulièrement pour ne pas avancer, ce sont des repères importants pour vos objectifs, il y a peut-être des peurs, ou vous n’êtes pas prêt ? Votre inconscient vous freine il a sûrement une bonne raison, à vous d’en faire votre copain.

Google procrastine !

Si si je vous assure, en effet l’entreprise Google a choisi de mettre les toilettes des employés très loin de leurs bureaux, cela leur permet de marcher (bouger très bon pour la créativité), de rencontrer des collaborateurs, de partager des idées et de co-créer, pas mal non ?

Le juste milieu

Alors bien sûr, ici je ne fais pas spécialement l’éloge de la procrastination, mais c’est comme tout c’est dans le juste milieu que se trouve la solution.

Créez votre propre recette, ménagez-vous du temps pour laisser court à votre intuition, mais dans une durée bien définie et ensuite passer à l’action.

fin article

 

NO COMMENTS

POST A COMMENT